DE L'ORIGINE SPIRITUELLE DE LA MELPOTHALIE


Le Dr.Pirolle a accepté de répondre à nos questions, à l'occasion de la sortie de son ouvrage : "De l'origine spirituelle de la Melpothalie". Son ouvrage est annoncé déjà comme un best-seller, malgré des théories très contreversées et sujettes à de mouvementés débats.

MelpoNews : Aujourd'hui, SPIRIT EDITION publie votre premier ouvrage : "De l'Origine Spirituelle de la Melpothalie". Il est d'ores et déjà annoncé comme étant un best-seller. Comment vous sentez-vous ?

Dr.Pirolle : Ma foi, très bien ! (rire) A l'origine, ce ne devait être qu'un essai, assez pointu scientifiquement, et par conséquent, incompréhensible (rire). Mais suite à une conversation que j'ai eu avec le Protecteur, lors de l'ouverture de mon Centre de Recherche, l'ISEC (NDR : Institut Scientifique pour l'Etude du Cerveau), j'ai décidé d'élargir le public auquel il était destiné. Je crois qu'effectivement il est important que les Melpothaliens puissent avoir des éléments de réflexion quant à leur origine. Je ne prétends pas apporter la vérité universelle, mais juste la mienne. C'est une hypothèse comme une autre.

MN : Quel rapport ont les origines de notre monde, avec vos recherches sur le cerveau ?

DP : Parce que je suis persuadé que tout vient de là (montrant le haut de son crâne, avec un sourire)... Vous ne vous êtes jamais demandé d'où venez vos idées ? Quelle est la petite étincelle qui anime votre vie ?

MN : Et le rapport avec l'origine de notre monde ?

DP : Et si notre monde venait d'une idée ?

MN : Vous voulez dire que nous n'existerions pas vraiment ?

DP : Non, bien sûr que non ! Nous existons. La preuve est que nous nous parlons en ce moment même. Ce que je veux dire c'est que notre monde, et pas seulement la Melpothalie, mais aussi le monde Anneau, a peut-être été créé par l'idée d'un esprit. Lequel, je l'ignore. Pourquoi ? Je l'ignore aussi.

MN : Votre théorie est tout de même inquiétante... Car n'y a-t-il rien de plus éphémère qu'une idée ? SI nous venons d'une idée, nous serions nous aussi éphémères. On pourrait donc nous détruire par la simple volonté d'un esprit.

DP : Je ne le crois pas... Je pense que toute idée est éternelle. Et si les idées étaient des êtres comme vous et moi ? Des êtres doués d'autonomie, d'âme et conscience. Si les idées vivaient dans un autre système, imperceptible à nos yeux ? Si, enfin, il existait parallèlement à la biosphère, une ideosphere ?

MN : Les idées seraient des êtres vivants ?

DP : Oui, des êtres qui naissent, qui évoluent, prolifèrent ou meurent... Et quand une idée a trouver une bonne âme où siéger, elle le parasite jusqu'à l'obséder totalement. Sinon, elle cherchera ailleurs... jusqu'à mourir, dans le pire des cas. C'est ce qui expliquerais qu'à deux points éloignés de l'Anneau deux civilisations qui ne se connaissent pas peuvent avoir en même temps la même idée, entrainant quasiment la même innovation technique ou spirituelle.

MN : Soit. Et le rapport avec les origines du monde ?

DP : On pense que l'homme a été créé à l'image de Dieu... Si l'idéosphère existe, les idées sont elle créées à l'image de leur Créateur ?

MN : Une idée ne peut pas créer l'Homme. Elle n'en a pas le pouvoir...

DG : Peut-être bien... Mais est-elle qui a donné l'idée à notre Créateur de nous créer ?

MN : Votre théorie soulève une nouvelle dimension... qui semble désormais totalement illimitée... somme toute, c'est assez terrifiant...

DG : Pourquoi ? Pourquoi les idées nous feraient-elles peur ? Si nous sommes assez clairvoyant avec nous-même, non seulement nous ne nous laisserons pas parasiter par n'importe quelle idée, mais on peut s'y allier... Un écrivain, un certain Hugo Cortiv, a écrit un jour : "la guerre, c'est la guerre des hommes ; la paix, c'est la guerre des idées.".

Propos recueillis par Mr Paul Haroïde, le lundi 18 novembre 1002.